Dans la longue chaîne de collaboration que demande la réalisation de chantiers de grande envergure, allant de l’étude approfondie des prix pour la soumission à la surveillance du dernier corps d’état de second œuvre, le rôle du géomètre de chantier est multiple :

  • Lever des bâtiments existants et report sur plan : vues en plan, coupes et élévations
  • Premier relevé de terrain et suivi des terrassements ainsi que la détermination des masses
  • Implantation à tous les niveaux de la construction : pieux, fondations, axes, murs, ancrages de toutes sortes, etc.
  • Toute sorte de contrôles : niveaux, position et aplomb des murs, tassement des fondations, alignement des armatures, auscultations, etc.
  • Relevé du béton « as-built » (relevé de la situation existante à l’issue des travaux) et implantation d’axes et niveaux en façade
  • Métrés des quantités exécutées

Une grande souplesse et l’adaptabilité à toutes les situations rencontrées, sans oublier une précision sans faille, constituent les atouts de la réussite d’un métier exigeant et très intéressant.